Crampes et Contractures

1 septembre 2012 - 06:28

comment traiter des crampes et contractures

 

Crampes, contractures... Tout pour soigner les petits bobos !



Contraction involontaire , brutale et douloureuse d’un groupe musculaire, généralement due à une sur-utilisation des muscles concernés. Un surentraînement, une mauvaise préparation physique, une mauvaise alimentation, une déshydratation… Elle dépend de nombreux facteurs.

Cette crampe apparaît souvent à la fin d’un effort prolongé.

SYMPTÔMES :

La douleur brutale, intense et s’accompagne d’un déplacement du segment de membre relié au muscle.
La crampe entraîne une impotence fonctionnelle totale, et dure de quelques secondes à une minute.

LE PREMIER GESTE :

Il faut étirer lentement le groupe musculaire concerné pendant une trentaine de secondes.

Cet étirement peut être réalisé par un coéquipier ou soi-même. Par exemple, pour le mollet, plier le genou, prendre le pied et le ramener doucement vers soi en flexion jusqu’à ce qu’il fasse un angle droit.

La reprise de la course se fera lentement pour effectuer un drainage du muscle (dans le cas des membres inférieurs) avant de rentrer sur le terrain si la crampe ne réapparaît pas immédiatement. Dans le cas contraire, l’arrêt est obligatoire.

Il peut être intéressant de réaliser un massage léger, associé à l’étirement pour augmenter le drainage vasculaire du muscle.
Si la douleur est très importante, du froid peut-être appliqué.

A NE PAS FAIRE :

Faire des étirements par à-coups de manière Brutale.

CONSEILS :

La prévention est capitale. Un échauffement doit précéder toute activité physique et être d’une durée de 20 à 30 minutes. Il sera suivi par une séance d’étirements de 2 à 5 minutes, préparatoire à l’activité envisagée. En fin d’activité, renouveler les étirements.

Manger des fruits secs et des bananes.

Commencer à s’étirer dès l’apparition des premiers signes de fatigue musculaire, bien s’hydrater et s »alimenter pendant l’activité sportive. L’équipement sera adapté au sport.

Arrêter le sport si une deuxième crampe revient pendant l’activité.
Consulter son médecin en cas de crampes à répitition.

DELAIS DE REPRISE :

Dans certain cas, il est possible de reprendre l’activité sportive juste après une crampe.
Dans le cas de crampe importante entraînant un arrêt du sport, la reprise peut se faire 24 à 48 heures après.

 

LA CONTRACTURE MUSCULAIRE



Contraction douloureuse, involontaire et durable d’un certain nombre de fibres musculaires au même muscle.

La contracture peut-être due :
Une surutilisation d’un muscle : elle est due à un surmenage important du muscle. Le sportif a dépassé la résistance physique de ce dernier. Cette contracture traduit une souffrance musculaire.

A un mécanisme de défense : généré par un lumbago, un torticolis, une entorse ou une bascule du bassin.

SYMPTÔMES :

Contracture par surutilisation :
La douleur va apparaître progressivement lors de ta pratique d’activités intenses. La douleur est très localisée. La palpation permet de ressentir une zone indurée, voire de véritables cordes au sein du muscle. Le muscle est douloureux sur la partie contracturée, lors de l’étirement passif et lors de la contraction résistance.

Contracture par réflexe (mécanisme de défense)
Il s’agit en fait d’un véritable réflexe, consécutif à la douleur, vise à réduire le déplacement des segments de membres ou des articulations pour éviter l’aggravation (torticolis, lumbago). Il se produit un blocage.

LE PREMIER GESTE :

- Le traitement consiste essentiellement à appliquer de la chaleur au niveau de la contracture.
- Appliquer une compresse chaude enveloppée dans une ligne sur la région contracturée pendant 20 à 30 minutes.
- Pratiquer un massage doux avec une pommade myorelaxante type Srilane.

Le soir :

Prendre un bain chaud. Monter la température à la limite du supportable (40-42 en fonction des sensibilités individuelles).

Faire attention en sortant du bain, car la tête peut tourner du fait de la vasodilatation importante, la chaleur dilate les vaisseaux sanguins alors que le froid les rétracte).

Mettre un peignoir et s’allonger dans un endroit confortable et frais en surélevant les jambes. Rester 10 minutes.

Au coucher :

Mettre en place un pansement occlusif avec une pommade décontracturanic.

Le lendemain :

Appliquer des emplâtre chauffants deux fois par jour pendant deux jours. Au bout de 48 heures, les étirements seront débutés progressivement.

A NE PAS FAIRE :

- Appliquer du froid.
- Se faire manipuler par son compagnon de jeux.
- Courir en cas de torticolis.

DELAIS DE REPRISE :

- Contracture par surutilisation : 5 à 7 jours avec reprise progressive de joggings de 20 minutes tous les 2 jours pendant 1 semaine.
- Contracture réflexe : elle est fonction du diagnostic lésionnel établi par le médecin.

 

LE CLAQUAGE



Rupture de fibres musculaires. Il existe différents stades de lésions musculaires :

- Stade 1 : il est caractérisé par une atteinte irréversible de certaines fibres musculaires, sans atteinte du tissu conjonctif (enveloppe du muscle) : c’est une contracture.

- Stade 2 : Il s’agit d’une atteinte d’un nombre restreint de fibres musculaires, avec une atteinte mineure du tissu conjonctif sans hématome intramusculaire ; c’est une élongation.

- Stade 3 : le claquage est caractérisé par une atteinte de nombreuses fibres musculaires, du tissu conjonctif, avec formation d’un hématome intramusculaire localisé c’est un claquage.

- Stade 4 : il correspond à une déchirure, une rupture ou une désinsertion musculaire complète.

Il peut exister des lésions musculaires consécutives à un choc direct violent : c’est une décirure.


SYMPTÔMES :

- Stade 1 : cf. contracture.

- Stade 2 : Elongation : La douleur est le plus souvent brutale, n’imposant pas l’arrêt immédiat et la contraction contre résistance est légèrement douloureuse. En revaanche, l’étirement passif du muscle peut entraîner une douleur nette.


- Stade 3 : Claquage : Le début est brutal avec une violente douleur comparée à un ‘’coup de poignard’’. La perception d’un craquement, voire d’un claquement est possible. L’arrêt du sport immédiat, et la marche impossible (pour les membres inférieurs). Les suites sont marquées par l’apparition rapide d’un gonflement et d’une ecchymose (bleu qui apparaît après quelques jours en fonction du muscle lésé plus le muscle est profond plus l’ecchymose apparaît tardivement). Lorsque le muscle est superficiel, il est possible d’observer une encoche traduisant une rupture de fibres musculaires.

- Stade 4 : Déchirures et ruptures musculaires partielles ou totales. La symptomatologie est la même que pour le claquage mais plus marqu&eac

 

Commentaires

Nika Vashakidze est devenu membre 9 jours
Tommy Pujols est devenu membre 3 mois
Frederic Cavaille est devenu membre 3 mois
Frédéric Clauzet est devenu membre 5 mois
Vide Grenier 2017 7 mois
Constant BOZZONI est devenu membre 10 mois
Fifi Heu est devenu membre 11 mois
1 er Tournoi de Pétanque de l'US BOUSCAT FOOTBALL 1 an
1 er Tournoi de Pétanque de l'US BOUSCAT FOOTBALL 1 an
Programme et Horaires Entrainements 2016-2017 et Programme et Horaires Entrainements 2016-2017 1 an
Programme et Horaires Entrainements 2016-2017 : nouvelles photos 1 an
Programme et Horaires Entrainements 2016-2017 1 an
[Sujet supprimé] 1 an
re hello est devenu membre 1 an
yo kappla est devenu membre 1 an

Aucun événement

PARTENAIRES

Partenariats 2014-2015

TEXTE LIBRE